Partagez | 
 

△ LE CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages :
47
Arrivé(e) le :
17/05/2016
Avatar :
Maggie Smith.
Crédits :
Arté. (avatar)
Points :
3

personnage non joueur

Mar 16 Aoû - 17:03

CONTEXTE
SHOW ME A HERO AND I'LL WRITE YOU A TRAGEDY
Ils avaient appelé ça « l'ère des miracles ». Des surhommes et des dieux, des monstres et des héros qui arpentaient la terre en prétendant asservir ou protéger les banals mortels, soumis aux caprices et à la bonté violente de ces idoles échappant aux lois.
Dans une débauche de catastrophes et d'héroïsme, les miracles se placardèrent sur les journaux et les télévisions, les tee-shirt et les esprits de la population. Ils furent haïs, ils furent adorés et admirés, jusqu'à franchir une frontière intangible qui alerta les gouvernements.
La ligne rouge, ce fut ce que les livres d'histoire appelèrent Civil War. Suite au projet du Registration Act mis en place par le gouvernement, les héros devaient dévoiler leurs identités et entrer au service des pays, non plus faire régner leur justice arbitraire. Les opinions divergentes sur cette loi s'échauffèrent, escaladèrent, jusqu'à dégénérer en conflit sanglant entre Iron Man et Captain America. Lorsqu'elle se termina, laissant le symbole de l'Amérique à genoux, tous crurent que c'était la fin. Mais cette guerre avait laissé des villes entières en ruines, et le Registration Act n'était plus assez pour le gouvernement, ni pour les population.
Ils surnommèrent ça Loi Annihilation.
Plus de mutés, plus de super-héros, plus de surnaturel et de magie.
Les justiciers masqués devaient cesser d'exister, les mutants être enfermés dans des prisons de papier faites d'enregistrement et de puces, les communications avec les royaumes extérieurs brisées.
Le conflit qui s'ensuivit fut encore plus violent que la première guerre civile et dura près de trois ans mais face à la colère des dieux, il y eut la détermination des hommes. Quand ils crachaient du feu, de la glace, du poison, les mortels répliquaient inlassablement par des balles et des bombes. Et ils gagnèrent, entraînant la dissolution du SHIELD et l'abat des masques.
Soixante ans après la mise en place de la Loi Annihilation, les enfants de l'atome sont des molosses muselés, les héros des fantômes du passé et les super-vilains des ombres discrètes. Du moins c'est ce qu'on aime à croire. Il y a toujours des mutants pour échapper aux mailles du filet, des fous pour jouer les justiciers et des renégats pour les protéger.
Il n'y a bien qu'une règle à respecter : s'enferrer dans l'anonymat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 △ LE CONTEXTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I. Contexte
» Playlist (29)
» Génération Woodstock
» Hound Dog Taylor And The Houserockers (1971)
» François Couperin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES INHUMAINS :: les généralités :: Archives du SHIELD-
Sauter vers: