Partagez | 
 

△ LE H.A.M.M.E.R

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages :
47
Arrivé(e) le :
17/05/2016
Avatar :
Maggie Smith.
Crédits :
Arté. (avatar)
Points :
3

personnage non joueur

Mar 16 Aoû - 17:08

HAMMER
Je viens de recevoir mes papiers militaires pour partir à la guerre avant mercredi soir.
GÉNÉRALITÉS
Lorsque le SHIELD fut dissout pour s'être élevé contre le gouvernement alors que la guerre découlant de la loi Annihilation faisait rage, le monde se trouva privé de l'agence le protégeant depuis près d'un siècle. Mais cette situation ne dura guère longtemps. Les cendres du SHIELD étaient encore chaudes que Norman Osborn fit son apparition. Aux yeux du monde, il n'était qu'un puissant homme d'affaires. A la tête d'Osborn Industries, une des entreprises les plus reconnues du marché, il n'affichait qu'un visage avenant et tout poussait à lui faire confiance. Son alter-ego, le Bouffon Vert, était inconnu des autorités, et ce fut presque avec soulagement que le gouvernement lui confia la carcasse du SHIELD. Osborn récupéra leur technologie encore viable, et fonda le H.A.M.M.E.R sur ces ruines encore fumantes. Une fois en possession des véritables identités des super-héros, ce fut une hécatombe.
Ceux qui se rendaient pouvait espérer une réhabilitation dans la société, ou un long moment derrière les barreaux, mais le H.A.M.M.E.R en exécuta la plupart. Supposément, l'organisation devait répondre au gouvernement mais ce dernier était si dépassé par la guerre ravageant une seconde fois ses villes qu'il lui laissa une marge de manœuvre énorme.
Il fallut une poignée d'années pour que le calme revienne mais enfin le H.A.M.M.E.R, sous l'égide de Norman Osborn, mit fin à l'affrontement et fut érigé en figure héroïque sous les acclamations d'une population trahie par ses anciennes idoles.
Son statut assuré grâce à ses exploits, le H.A.M.M.E.R perdura dans le siècle suivant, prenant nombre de mesures approuvées par le gouvernement. Des milliards furent déboursés afin de renforcer la Terre contre les menaces extérieures tandis que les agents de l'organisation gardaient un œil vigilant sur les potentiels surhumains qui continuaient de gangrener la société. Un autre exploit vint se rajouter à l'agenda déjà rempli de Norman Osborn lorsque des aliens humanoïdes, les Skrulls, tentèrent d'envahir la Terre. Ce fut l'industriel en personne qui massacra leur reine, détruisant la menace qu'ils représentaient et, s'il le fallait encore, assurant une fois de plus son règne à la tête du H.A.M.M.E.R.

ORGANISATION
Aujourd'hui, le H.A.M.M.E.R peut gérer les crises secouant le pays quasiment comme il l'entend. S'il est énormément présent aux États-Unis, avec une base dans toutes les grandes villes, il est également disséminé sur le globe grâce à son titre d'organisation internationale. Au moins un quartier général est établi dans tous les pays ayant approuvé le Projet Annihilation.
Si beaucoup de ses membres honnissent le S.H.I.E.LD, l'organisation en est pourtant la petite sœur. Bâtie sur les ruines de la première, le H.A.M.M.E.R en a repris les fonctions, une bonne partie de la technologie et de l'organisation. Alors qu'à ses commencements, il possédait des niveaux, comme le S.H.I.E.L.D, ses grades sont à présent inspirés de ceux de la légion romaine bien que les agents soient également classés par compétences.
Un scientifique et un agent de terrain pourront se partager le même grade, bien que leurs domaines d'expertises divergent.
Au temps de Norman Osborn, il n'y avait que lui pour superviser toutes les opérations de l'agence mais avec son élargissement, il n'y eut pas d'autre choix que de dispatcher le pouvoir entre trois autorités, ceux-ci faisant chacun office de directeurs. Appelés Légats, ils dirigent chacun une portion du H.A.M.M.E.R mais se concertent pour chaque décision importante. Si deux d'entre eux, Andja Riabran et Thomas Reeve, sont des personnalités publiques, le troisième est bien plus discret. Répondant au nom de James Clarton, il est surnommé Fantôme par la grande majorité de l'organisation. D'aucuns prétendent qu'il ne s'agirait même pas d'un véritable être humain...

Sous les trois Légats se trouvent les Tribuns, chacun étant assigné à un pays et chargés de coordonner les base du H.A.M.M.E.R y stationnant. Les Préfets sont en charge d'une base du HAMMER. Quand aux Primus, ils sont les dirigeants d'un groupe hétéroclite d'agents, aux compétences souvent disparates et composé d'une vingtaine d'individus, parfois plus.
Ils existent d'autres grades indiquant le niveau de l'agent dans l'organisation. Comme au S.H.I.E.L.D, plus le garde est élevé, plus les fichiers et les secrets de l'organisation sont accessible à l'agent. Dans l'ordre décroissant, ses rangs sont ceux d'Optione, Signiferi, Tessarius, Pecuarii et Miles. Le gros des troupes du H.A.M.M.E.R est composé d'agents n'ayant pas dépassé le rang de Signiferi. Contrairement au S.H.I.E.L.D, il n'y a donc que neuf rangs, et la plupart des agents parlent souvent de rang 1, rang 2 ou rang 3 pour désigner leurs grades.

La plupart des membres du H.A.M.M.E.R sont des gens intègres, persuadés d’œuvrer pour le bien du plus grand nombre. En revanche, pour le SHIELD ou pour une partie de la population, l'organisation abrite en son sein des extrémistes ou des hommes aux intentions encore moins avouables.

La Milice est considérée comme une branche à part du H.A.M.M.E.R. De ce fait, les rangs du tronc principal ne s'appliquent pas à eux. Toutefois, nul ne peut songer la rejoindre sans avoir servi un temps dans l'organisation principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 △ LE H.A.M.M.E.R
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES INHUMAINS :: les généralités :: Archives du SHIELD :: Bibliothèque Municipale-
Sauter vers: